Avant tout, sachez qu'à l'heure actuelle, l'application du Guzi est en cours de développement. Vous pouvez donner votre email au bas de cette page ou vous inscrire sur le forum pour être tenu informé de son avancement et son déploiement.

Le Guzi : tout un système économique

Le Guzi peut être difficile à appréhender car il représente un vrai changement de paradigme économique. Il n'est pas une simple monnaie alternative. Les monnaies alternatives sont des outils qui viennent s'adosser ou se mettre en parallèle de la monnaie nationale (l'Euro par exemple). Mais elles n'apportent pas de réelle solution à l'ensemble du système : que ce soit le financement des entreprises, le paiement des impôts, la notion d'emprunt, tout cela manque dans cette approche.

A cela s'ajoute que toutes les monnaies alternatives à ce jour reposent systématiquement sur au moins une problématique de l'économie actuelle. Chacune pêche soit parce qu'elle peut être accumulée, parce qu'elle permet de spéculer, parce qu'elle entretient une inflation constante, parce qu'elle empêche de faire du profit (qui reste un besoin, même si on peut trouver ça non éthique), parce qu'elle pousse à la consommation (en perdant sa valeur avec le temps par exemple), bref aucune n'est satisfaisante.

Le Guzi est différent. Il change le rapport que nous avons à l'argent. Nous allons voir comment il résout toutes les problématiques de l'économie actuelle :

- La possibilité de spéculer.

- L'inflation et la fluctuation de la valeur de l'argent.

- L'inégalité financière, liée au milieu social de naissance ou non.

- La possibilité d'accumuler l'argent sur un temps infini.

- La dépendance aux banques pour les emprunts.

- La dépendance aux grands investisseurs (riches) pour la création de certaines entreprises.

- Les différences salariales immenses entre les plus riches et les plus pauvres.

Dans la vie de tous les jours, qu'est-ce qui change ?

Quand vous ouvrez un compte Guzi vous obtenez, comme en ouvrant un compte en banque, un compte vide. Par contre, dès le lendemain, vous touchez 1 Guzi par jour. Vous pouvez dépenser ce Guzi là où il sera accepté. Le jour suivant, vous obtenez encore 1 Guzi que vous pouvez à nouveau dépenser, et ainsi de suite.

 

Avec 1 Guzi par jour, vous n'irez pas très loin. Alors vous échangez des objets ou des services contre des Guzis. Par exemple, vous vendez une botte de radis contre 3 Guzis. Dans n'importe quelle monnaie, en vendant ces radis pour 3 Euros, Dollars, ou Bitcoins, vous auriez cette valeur créditée sur votre compte que vous pourriez à nouveau dépenser. Vous auriez 3 Euros, Dollars ou Bitcoins sur votre compte.

 

Mais pas avec le Guzi ! C'est la partie délicate à comprendre quand on le découvre. Chaque Guzi est à usage unique.

Si vous vendez vos radis pour 3 Guzis, vous n'avez pas 3 Guzis sur votre compte. En revanche, à partir du lendemain, vous toucherez 2 Guzis par jour plutôt qu'un. Et cela jusqu'à la fin de votre vie. Donc un Guzi reçu (en paiement) ne vous donne pas plus de Guzis sur l'instant, mais vous donne un peu plus de Guzis par jour, pour toujours.

 

Cela a plusieurs conséquences :

  • Tous les humains naissent économiquement égaux (sous réserve d'être inscrits au Guzi à leur naissance, bien sûr).

  • Nous avons réussi à supprimer la spéculation, car il est impossible de spéculer sur une monnaie à usage unique.

  • Nous avons presque vaincu le problème d'inflation : chaque Guzi n'est utilisable qu'une seule fois, il "disparaît" quand il est dépensé. Le nombre de Guzis en circulation est donc à peu près constant.

  • Et surtout le salaire est séparé du revenu. Vous continuez de travailler pour une entreprise, mais le salaire qu'elle vous verse sert à augmenter votre revenu quotidien. Et c'est ce revenu quotidien que vous pouvez ensuite dépenser.

Mais ce n'est pas encore parfait. Il reste des problématiques à résoudre. Continuons.

Chaque Guzi que vous obtenez à un jour J sera périmé un mois plus tard, à J+30. Cela semble pousser à la consommation : si les Guzis périment alors il faut vite les dépenser, quitte à acheter des choses inutiles. Mais pas du tout ! Car d'après ce que nous avons dit précédemment, la quantité de Guzis que vous recevez dépend de tous les Guzis que vous avez reçus via le commerce. Mais il existe un autre moyen d'augmenter son revenu : en ne dépensant pas ses Guzis.

Si un Guzi dans votre porte monnaie (dématérialisé) vient à "périmer" après 30 jours, il va directement augmenter le nombre de Guzis que vous recevrez à partir du lendemain, et une fois de plus, pour toujours. C'est le principe de sobriété du Guzi. Donc un Guzi n'est jamais perdu, même périmé, au contraire.

Grâce à ce fonctionnement, nous avons résolu à nouveau plusieurs problématiques :

  • L'inflation est définitivement supprimée, car les Guzis périment quoi qu'il arrive.

  • Il est impossible d'accumuler plus de 30 jours de Guzis.

Enfin, cette augmentation du revenu quotidien via les Guzis périmés ou gagnés est-elle sans fin ? Parce que si c'est le cas, les Guzis risquent de perdre leur valeur non pas par inflation, mais via la différence de revenu entre ceux qui utilisent le Guzi depuis longtemps et ceux qui viennent d'arriver. En terme d'égalité des chances, ce serait problématique.

La réponse est que l'évolution du revenu quotidien de Guzis est logarithmique. Pour les moins matheux, cela signifie que le revenu augmente très vite au début puis de plus en plus lentement. Ainsi, les nouveaux venus arrivent rapidement dans la moyenne et les plus "riches" mettent de plus en plus de temps à devenir encore plus riches. Les écarts de revenus continuent d'exister, car l'humain a besoin de ces écarts, mais ils sont modérés.

Pour le dire autrement : en Euros, plus vous êtes riche, plus il y a de chances que vous le deveniez encore plus. La richesse est exponentielle. Mais la pauvreté aussi : plus vous êtes pauvre, plus il y a de chances que cela continue voir empire. En Guzi, la pauvreté n'existe pas, vous avez sans trop d'efforts au moins de quoi subvenir à vos besoins. Et je le répète, les plus riches ne seront pas "si plus riches que ça" et leur revenu augmentera de moins en moins vite. Cela réduit les écarts de richesses à quelque chose de sensé.

Nous avons donc vu toute la partie "monnaie" du Guzi. Comment en gagner, comment les dépenser. Pour résumer simplement : vous recevez chaque jour un nombre de Guzis qui dépend du nombre de vos Guzis qui ont périmé et de ceux reçus via le commerce ; chacun de ces Guzis périme au bout de 30 jours et est à usage unique, c'est à dire qu'il ne transite qu'une fois ; enfin si vous amassez énormément de Guzis, vous aurez un meilleur revenu mais cela ne deviendra jamais aberrant.

Et quid des entreprises ?

Avec tout ça, nous pouvons faire du commerce de particulier à particulier, chacun ayant un revenu quotidien qu'il peut faire évoluer et qui ne peut qu'augmenter. Mais si vous voulez créer une entreprise, et sachant que les Guzis sont personnels et à usage unique, comment avoir un capital pour acheter des matières premières, du matériel et payer des employés ?

En Euros et dans n’importe quelle autre monnaie (sans exception aucune), il faut un apport personnel ou de la part d'actionnaires (plutôt riches en général) ou alors faire un emprunt. Mais alors comment faire ici, sans possibilité de "prêt" de Guzis ?

Il sera possible, à terme, de faire des emprunts en Guzi. Ces prêts seront réservés aux particuliers, toujours à taux zéro et toujours autorisés selon des règles mathématiques impartiales. Cette méthode résout la dépendance aux banques. Mais en attendant que le Guzi soit suffisamment diffusé, mettons cela de côté.

La conclusion jusqu'ici est donc que le Guzi ne suffit pas pour être un système complet. C'est pour cela que nous parlons également du Guza. Le Guza a beaucoup de points communs avec le Guzi comme le fait d'être personnel, d'en recevoir chaque jour autant que de Guzis, de périmer en 30 jours et d'être à usage unique. La différence réside dans son usage : vous ne pouvez pas dépenser de Guzas.

Quoi ?

Les Guzas servent à financer les infrastructures. Quand vous vous inscrivez au Guzi, vous recevez dès le lendemain 1 Guzi et également 1 Guza par jour. Vous pouvez ensuite mettre votre ou vos Guzas à disposition d'une ou plusieurs entreprises. Par exemple, si je gagne 30 Guzis et 30 Guzas par jour et qu'un ami en gagne 40, nous pouvons créer notre entreprise et y injecter chacun tous nos Guzas. Nous aurons donc, comme capital, 40 + 30 = 70 Guzas par jour, soit 2.100 Guzas par mois. Ils nous permettront d'acheter du matériel, d'en louer, de payer le loyer de notre local, etc.

Il n'est cependant pas nécessaire de faire partie de l'entreprise pour y injecter des Guzas. Si votre grand-mère ou une quelconque personne veut investir dans votre projet, elle le peut. Après si elle vous demande un retour sur investissement, il faudra mettre en place un contrat, comme avec toute monnaie.

De manière générale, il est à parier que beaucoup d’employés participeront au financement de leur propre entreprise, ce qui semble sensé, mais rien n'empêche de mettre quelques Guzas par jour à disposition d'une association par exemple.

Ce qu'il faut absolument comprendre, c'est qu'en finançant un projet, le votre ou un autre, avec vos Guzas, vous ne touchez pas à vos Guzis, et donc votre niveau de vie reste le même. Et ça parait logique, pourquoi faut-il aujourd'hui sacrifier à sa qualité de vie pour mener à bien un projet ? On entend souvent des entrepreneurs dire qu'ils ne se payent pas tous les mois. Cela ne peut pas arriver avec le Guzi.

Ainsi nous ne dépendons plus de gros investisseurs pour créer des entreprises. Et nous pouvons même trouver de multiples petits investisseurs pour un projet, tant qu'il répond à l'éthique de ces personnes.

Mais attention, il y a une limite, une faille ici ! Si je touche 30 Guzis et 30 Guzas par jour, pourquoi ne pas créer ma propre entreprise, lui mettre à disposition mes 30 Guzas, et ensuite m'auto-payer avec ? Ainsi j'augmenterais mon revenu quotidien sans rien faire. Et oui, bien vu. Une approche, et c'est celle des monnaies actuelles, est de mettre des contrôles partout : des jurys, des inspecteurs, etc. Mais non, le contrôle n'est jamais que la solution à une mauvaise conception.

Pour éviter cela, le Guza contient un système de balance. Quand vous mettez 35 Guzas à disposition d'une entreprise, votre balance passe à -35. Ensuite, il vous faudra recevoir, en paiement, plus que 35 Guzas et Guzis pour que votre balance repasse dans le positif. Dans cet exemple, si vous recevez 25 Guzis (de la part d'un particulier donc), votre balance passe à -10. Puis si vous recevez 15 Guzas (de la part d'une entreprise donc) elle passe à +5. Ces +5 vont augmenter votre revenu quotidien, alors que les autres ont uniquement servi à rééquilibrer votre balance.

Donc si nous tentons à nouveau la faille de tout à l'heure : je mets mes 30 Guzas à disposition de ma propre entreprise : ma balance passe à -30 ; puis je m'auto-paye avec ces 30 Guzas : ma balance repasse à zéro. Cela donne une opération nulle. Parfait !

Cela impacte un peu tout ce que nous avons dit auparavant, alors pour récapituler :

  • Les Guzas mis à disposition aux entreprises font passer votre balance dans le négatif.

  • Les Guzas reçus d'entreprises (comme votre salaire, une prime ou autre) vont dans le positif de votre balance.

  • Les Guzas périmés, dans l'hypothèse où vous ne les auriez pas mis à disposition ou si l'entreprise à laquelle vous les aviez confiés ne s'en était pas servi à temps, vont dans le positif de votre balance.

  • Les Guzis reçus par d'autres particuliers (vente sur leboncoin, etc) vont également dans le positif de votre balance.

  • Quand la balance est dans le positif, le surplus augmente votre revenu quotidien pour toujours.

  • Par contre vos propres Guzis périmés ne vont pas dans la balance, ils améliorent toujours directement votre revenu quotidien. La sobriété vaut plus que le profit.

Et les collectivités, l'état, les impôts ?

Comment payer les impôts ? L'état ? Les grands projets publiques ?

La réponse à ces questions est simple : chaque jour, un quart de vos Guzas est automatiquement prélevé pour l'état. C'est l'impôt. Point. Cela implique plusieurs choses :

  • L'impôt est proportionnel au revenu.

  • L'impôt n'entame pas votre niveau de vie car il ne touche pas vos Guzis.

  • L'impôt fait passer votre balance dans le négatif. Donc même si vous ne mettez aucun Guza à disposition d'entreprises, il faudra rééquilibrer votre balance par le salaire, le commerce etc, avant d'augmenter vos revenus.

Conclusion

Vous avez eu ici un aperçu presque complet du fonctionnement du Guzi. Comme vous avez pu le constater, c'est bien plus qu'une monnaie, c'est un système économique complet qui a des propriétés éthiques. Il est :

  • Sobre : Les Guzis non dépensés ont plus de valeur que ceux gagnés. Cela encourage à mieux considérer ses achats. C'est une qualité importante surtout dans la société de consommation actuelle.

  • Équitable : Il réduit les différences de revenus, les modère.

  • Libérateur : Il sépare le salaire du revenu. Si vous perdez votre emploi, vous n'aurez plus de salaire, donc votre revenu quotidien ne pourra pas augmenter (votre balance restera négative), mais vous aurez toujours un revenu stable, constant, de Guzis chaque jour.

  • Organique : Chaque humain participe à la société et investit à son échelle dans l'économie avec ses Guzas. Il n'y a plus de pyramide économique qui centralise le pouvoir chez certains.

  • Valorisant : Plus vous participez à la société, par votre travail, par vos services, par le commerce ou par l'apport de vos compétences, plus votre revenu augmente. C'est la contrepartie du travail effectué.

  • Digne : Même si vous ne trouvez pas d'emploi ou choisissez de vivre différemment, vous aurez, quoi qu'il arrive, un revenu quotidien de Guzis décent pour vivre dans la dignité.

abonnez-vous pour être informé

Pour en savoir encore plus, vous pouvez :

 

Consulter les articles qui détaillent certains points et mettent le Guzi en perspective.

Consulter la FAQ qui répond aux questions fréquentes.

Rejoindre le forum pour poser vos questions et discuter du Guzi.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now